البحث العلمي

Unit’s goals:
1.Set a strategic plan for scientific research in the university to set scientific research priorities which conform to vision and message of the faculty and university with the assistance of faculty members and students.
2.Draft an annual budget for researches and assign part of the faculty budget to support students and faculty members’ scientific research.
3.Provide sufficient and appropriate facilities equipped for researching (research labs, and information resources…) in coordination with education resources and facilities unit to prepare a full information list with equipment and facilities used in scientific research including equipment in custody of each member of faculty for the purpose of scientific research and follow regular specific procedure to evaluate condition of equipment and facilities providing protective and corrective maintenance and replacement when necessary.
4.Set a strategy to encourage new faulty members using developing programs and involving them in research teams to discuss their projects (using twin coordination between the new faculty member and an experienced one in cases of common research fields) and provides financial support for researches…
5.Set a strategy to choose experienced faculty members and postgraduate students and use their expertise in researching and provide developing services for local society and financial outcome to the faculty.
6.Set clear expectations related to faculty members’ contribution in research activities and announcing them emphasizing on department heads on the importance in evaluation and promotions.
7.Create “research club for dental students in UQU to encourage graduate students to participate in researches and set developing programs (lectures and workshops on basis of scientific research).
8.  Hold annual meeting for dental researches in UQU for both students and faculty members to present finished and current researches in seminars or using posters and rewarding.
9.Find out means of collaboration between local and international dental colleges in field of research with companies and entities related to dentistry,
10.Seek faculty members with extensive experience in research.
11.Encourage postgraduate student participation in common research projects emphasizing on publishing their names in reports and publications among authors in case they provided substantial contributions.
12.Encourage faculty members to include information and activities related to their researches in curriculum in addition to significant development in their field of speciality and use of dentistry basis based on proofs.
13.Set policies and internal regulations concerning researches conforming to the Saudi unified regulations of scientific research such as: ethics committee for medical and biological research of faculty of dentistry, protection of intellectual property of students and faculty members, property list of facilities and equipment, and who’s responsible for maintenance (through research scholarships given to faculty members, using researches assigned by other entities, collaborative projects with industrial sector, or any other external sources) in coordination with education resources and facility unit, and annual dentistry award for distinct researcher regulation.
14.  Coordinate with quality unit to prepare the following annual statistics faculty wide:
  • No. published researches for each faculty member in internationally rated journals ISI for the last year
  •  No. of published researches for each faculty member in non- rated journals for the last year.
  • No. of accepted researches for each faculty member in internationally rated journals ISI for the last year
  •  No. of accepted researches for each faculty member in non- rated journals for the last year.
  •  No. of researches presented as work sheet or poster in conventions for each faculty member.
  • Percentage of faculty members who are active in researching (needs identification) for the last year.
  • No. of researches that were used as references in other researches and references for the last year.
  • H-index for each faculty member.
  •  No. and amount of research scholarships granted to each member for the last year.
  •  No. of research projects in details for each member for the last year.
  • No. of current research projects in details for each member for the last year.
  •  No. of finished research projects in details for each member for the last year.
  • No. of students’ research projects for each faculty member for the last year.
  • No. of workshops and courses held by unit for the last year.
  • No. of research collaboration agreements with the faculty for the last year.
  •  No. of mutual usage agreements for main research equipment for the last year.
  •  Conduct a survey between faculty members, staff, and students to determine how appropriate research facilities and equipment are were for the last year.
  •  Rate of research activities transformed into academic or professional applications for the last year.
 
 
 
Organization chart
organization-chart-en
 

Compétence : le Département dépend directement du Vice-doyen de la Faculté de la recherche scientifique et des études supérieures


Documentation des informations : toutes les réunions et les activités du Département sont consignées par des procès-verbaux, lesquels sont documentés, conservés et présentés au département qualité à la fin de chaque cycle scolaire, l'ensemble des documents justifiant la réalisation de chacun des objectifs du Département doit être documenté.

 
 
 

Cours de recherche scientifique :


 

Règlement unifié de recherche scientifique en Arabie Saoudite


Le règlement unifié de recherche scientifique dans les universités en Arabie Saoudite promulgué par décision du Conseil de l'enseignement supérieur n°2/10/1419 de l'Hégire (lors de la Xème séance) tenue le 6/2/1419 de l'hégire couronnée par l'acceptation du gardien des deux saintes mosquées Président du Conseil de l'enseignement supérieur portant le n°4403/b/7 le 2/4/1419 de l'Hégire (1999 calendrier romain).

Texte de la décision du Conseil de l'enseignement supérieur n°2/10/1419

Décision n°2/10/1419

Le Conseil de l'enseignement supérieur,


Le Conseil de l'enseignement supérieur,

En vertu des dispositions du chapitre 6, article 15 du règlement du Conseil de l'enseignement supérieur et des universités stipulant qu'il est de la compétence du Conseil de l'enseignement supérieur d'émettre des règlements communs aux universités.

Considérant que le règlement unifié de la recherche scientifique des universités fait partie des règlements communs et que sa promulgation vaut organisation des aspects de la recherche scientifiques dans les universités

Après examen du mémoire du Secrétariat général du Conseil de l'enseignement supérieur sur le sujet, et la copie du projet de règlement visé, jointe au mémoire de présentation, le Conseil a décidé ce qui suit :

Accueillir le règlement commun pour la recherche scientifique dans les universités selon la forme jointe à la décision et sous réserve d'une évaluation au bout de trois ans à compter de la date de mise en application et la présentation d'un rapport au Conseil de l'enseignement supérieur. Les subventions financières nécessaires doivent être disponibles lors de la mise en application du règlement.

Article 1 : Définitions : aux fins du présent règlement les termes et expressions suivants, s'entendent comme il est précisé ci—après:

1.     Recherche scientifique : consiste dans la réalisation basée sur des principes scientifiques convenus, avec des efforts personnels ou communs ou les deux réunis.

2.     Chercheur principal: c'est le membre du corps enseignant, ou équivalent, qui représente le groupe participant à la recherche et est responsable du contrôle et de la gestion du groupe.

3.     Chercheur participant : c'est le membre du corps enseignant, ou équivalent, qui coopère avec un groupe de chercheurs pour réaliser l'étude d'un sujet donné.

4.     Arbitre examinateur : c'est le membre du corps enseignant, ou l'expert, désigné pour examiner la réalisation scientifique.

5.     Contrôleur : c'est le membre du corps enseignant, ou équivalent, ou l'expert, chargé de réviser la réalisation scientifique.

6.     Consultant : c'est le membr

7.     e du corps enseignant, ou équivalent, ou l'expert, chargé par le Centre de recherche compétent pour offrir des services ou études conseil.

Article 2 : Les recherches conduites dans les universités visent à enrichir la science et la connaissance dans tous les domaines utiles, notamment ceux qui suivent :

a-     Souligner la méthode musulmane et ses réalisations dans l'histoire de la civilisation et des sciences humaines.

b-    Recueillir le patrimoine arabe et musulman et le conserver, le répertorier et le mettre à la disponibilité des chercheurs.

c-     Donner les conseils scientifiques, développer les solutions scientifiques et pratiques aux problématiques de la société à travers les recherches, les études demandées par les instances du gouvernement ou civiles.

d-    Transférer et instaurer les techniques modernes, participer à leur développement et les adapter aux conditions locales afin de servir au développement.

e-     Lier la recherche scientifique aux objectifs de l'université et aux plans de développement, éviter les répétitions et s'inspirer des études précédentes.

f-      Créer une génération de chercheurs saoudiens distingués et les former à la recherche authentique de haut niveau, en impliquant les étudiants des cycles supérieurs, les enseignants, les maitres de conférences et les assistants-chercheurs dans la réalisation des recherches scientifiques.

g-     Hisser le niveau de l'enseignement supérieur et les études supérieures.

Article 3 : Encourager les chercheurs faisant partie du corps enseignant ainsi que les étudiants à entreprendre des recherches authentiques et innovantes qui contribuent à enrichir les connaissances spécialisées et servir la société, et offrir les moyens de les réaliser et les exploiter ; pour ce faire, les universités recourent au suivant :

a-    Publier les résultats des recherches scientifiques dans les différents canaux locaux et internationaux, fournir les moyens de documentation scientifique qui facilitent le travail des chercheurs.

b-    Coopérer avec les différentes instances et institutions scientifiques et de recherches au sein du Royaume et au-delà à travers les recherches et les échanges de connaissances et d'expériences.

c-     Trouver les moyens et les canaux pour encourager les individus et les institutions à aider et financer les projets de recherche et ainsi renforcer le rôle de l'université.

d-    Fournir les moyens de communication modernes et les dernières publications scientifiques, ex. les conférences, les ouvrages, etc.

Article 4 : Il sera créé dans chaque université une section appelée "Section de la recherche scientifique" qui sera directement attachée au Vice-doyen de l'université pour les études supérieures et la recherche scientifique, le doyen et le vice-doyen seront nommés conformément aux dispositions des articles 39 et 40 du règlement du Conseil de l'enseignement supérieur et des universités.

Article 5 : La direction de la recherche scientifique dispose d'un Conseil baptisé "le Conseil de la recherche scientifique" et composé comme suit :

a-    Doyen de la recherche scientifique                                 Président

b-    Doyen des études supérieures                                        Membre

c-     Vice(s) Doyen de la recherche scientifique                     Membre(s)

d-    Nombre de directeurs de centres de recherche dont le nombre ne dépassant pas cinq membres, désignés par le Conseil de l'université sur recommandation du Directeur de l'université.

e-     Nombre de professeurs émérites dans le domaine de la recherche scientifique dont le nombre ne dépassant pas sept membres, désignés par le Conseil de l'université pour un mandat de deux ans, renouvelable, sur recommandation du Directeur de l'université.

Le Conseil se réunit, ses décisions sont adoptées selon les dispositions de l'article 35 du règlement du Conseil de l'enseignement supérieur et des universités.

Article 6 : Sans préjudice des compétences du Conseil scientifique, des Conseils des universités et des Conseils de sections, le Conseil de direction de la recherche scientifique est compétent dans les questions suivantes :

a-     Proposer le plan annuel de recherche de l'université et élaborer le plan du budget nécessaire en vue de le proposer au Conseil scientifique.

b-    Proposer les règlements, les règles et les procédures régissant l'action de la recherche scientifique au sein de l'université.

c-     Approuver les projets de recherches, les études et assurer le suivi de leur application, l'arbitrage et les dépenses selon les règles définies à cet effet.

d-    Proposer les moyens pour organiser les relations avec les différents centres de recherches en-dehors de l'université et la coopération avec eux.

e-     Coordonner le travail entre les différents centres de recherche de l'université, déployer les efforts pour éviter les répétitions, encourager les recherches communes entre plusieurs sections et facultés en vue d'améliorer la performance et l'efficacité de l'utilisation des moyens mis à disposition.

f-      Recommander l'acceptation de publier les recherches ayant fait l'objet d'arbitrage selon les règles d'arbitrage et de publication de l'université.

g-     Encourager le corps enseignant et autres chercheurs et les inciter à conduire des recherches innovantes, fournir les moyens nécessaires, notamment pour les titulaires et leur assurer un climat scientifique idéal pour leurs travaux.

h-    Organiser la communication avec les autres centres de recherches en dehors de l'université, localement et internationalement, et développer la coopération avec ces différents centres pour tirer le meilleur parti des innovations.

i-       Créer une base de données des recherches en cours, et celles qui sont terminées dans l'université, et échanger les informations des recherches avec les autres universités et centres de recherches.

j-       Étudier le rapport annuel, le bilan d'activité de recherche scientifique de l'université avant de le soumettre au vice-doyen pour les études supérieures et la recherche scientifique.

k-    Superviser et suivre les recherches financées par des secteurs en dehors de l'université et couvert par son domaine de compétence.

l-       Former les commissions ad-hoc parmi ses membres ou d'autres personnes, le cas échéant.

m-  Étudier les cas qui lui sont soumis par le doyen de l'université, le vice-doyen pour les études supérieures et la recherche scientifique.

Article 7 : Le doyen pour la recherche scientifique est chargé de la gestion des affaires financières, administratives et techniques liées à la recherche scientifique dans l'université selon les lois et les règlements en vigueur, il est compétent avec le vice-doyen de l'université dans les questions suivantes :

a-     Superviser la préparation du plan annuel de recherche de l'université, le budget nécessaire en vue de les soumettre au Conseil de doyens.

b-    Effectuer les dépenses dans le budget alloué à la recherche dans les limites des compétences financière qui lui sont octroyées.

c-     Superviser, du point de vue technique et administratif, les différentes activités de la doyenneté, élaborer les plans et les programmes d'action et en assurer le suivi.

d-    Superviser les travaux des centres de recherches rattachés à la doyenneté de la recherche scientifique et en assurer le suivi et évaluer sa performance.

e-     Coopérer et coordonner les institutions, les instituts et les centres de recherches locaux, dans l'université et en dehors, et communiquer avec les centres et les centres de recherches à l'étranger et désigner ceux qui peuvent servir à moderniser et développer le mouvement et la technique de recherche scientifique dans l'université.

f-      Coordonner avec le doyen des études supérieures toutes les questions liées à la réalisation des recherches des étudiants des études supérieures, déployer les efforts pour offrir les moyens et les outils de recherche qui les aident à mener leurs recherches ou leurs thèses à bien.

g-     Assurer le suivi continu et essayer de mettre à disponibilité les ressources financières nécessaires aux recherches financées par le budget de l'université ou par des secteurs externes.

h-    Recommander des contrats avec les chercheurs, les employés ou les techniciens à durée déterminée sur le budget des projets de recherches supervisés par le doyen.

i-       Évaluer la performance des employés de la doyenneté et soumettre les rapports à la direction de l'université.

j-       Préparer le projet de budget de la doyenneté, le rapport annuel en vue de les présenter au Conseil des doyens.

Article (8): Il gère chacun des centres de recherche du département :


a – Conseil du Centre.
b - Directeur du Centre.


Chacun dans les limites de ses pouvoirs.

 Article (9): Le conseil du Centre est composé de la façon suivante:

A - Directeur du Centre, est président du Conseil, et nommé  par les membres du corps professoral saoudiens par décision du Président de l’université sur ​​proposition du doyen de la recherche scientifique et du soutien du vice-doyen pour les études supérieures et de la recherche pendant deux ans, renouvelable, et il a le traitement financier d’un chef de service .

B - un nombre d’éminents membres du corps professoral  dans la recherche scientifique n’excédant pas cinq, nommés par le Président de l’université sur ​​proposition du doyen de la recherche scientifique et le soutien du vice-doyen pour les études supérieures et de la recherche scientifique pour une période de deux ans, renouvelables.

 Article (10): Le Conseil du Centre examine toutes les questions qui lui sont liées et surtout :

A - proposer un plan annuel de recherche et de préparer le projet de budget nécessaire.
B - étude des projets de recherche des professeurs et autres et le suivi de leur mise en œuvre.
C - étude des projets de recherche et d'études que les demandes provenant de l'extérieur les chercheurs universitaires et le choix et le suivi de mise en œuvre et les primes sur la proposition en conformité avec les règles qui le régissent.
D - le décaissement recommandation du budget de la recherche dans les limites des pouvoirs de cette organisation.
E – l’Examen du rapport annuel, du bilan et du projet de budget pour le centre est soumis à l'autorité compétente.
F - Étudier ce qui lui est soumis par  le Conseil de la doyenneté de la recherche scientifique.


 

Article (11):  le directeur du centre des recherches a les prérogatives suivantes :

A - la supervision et le suivi des travaux de recherche des membres du corps professoral et ceux de leurs assistants et chercheurs, y compris la supervision directe du centre administratif et technique.

B - Contactez  les départements scientifiques et de stimuler les membres du corps professoral à la recherche, et la coordination entre leurs projets de recherche, et de fournir les moyens et les capacités aidant à les préparer et à les diffuser le plus efficacement possible.

C - la communication et la coordination avec les autres centres de recherche à l'intérieur et à l'extérieur de l'université dans tout ce qui a à voir avec la nature de la recherche, qui est sous la supervision du centre ou de celle qui sont en préparation pour le compte de personnes extérieures à l'université.

D - la préparation du projet de budget annuel pour les activités du Centre, en préparation pour sa soumission au Conseil du Centre, puis le soumettre à l'autorité compétente à l'université.

E - la préparation du rapport annuel sur les activités du Centre et le soumettre à l'autorité compétente.


Article (12): Les dépenses de recherche de l’université sont financé son budget, soit à l'initiative du chercheur ou des autorités scientifiques compétentes, conformément au plan approuvé et les procédures régissant le Conseil scientifique dans les montants maximaux sont suivants:

A – une prime d’un montant de 1.200 riyals (1200) par mois est donnée au le président chercheur doctorant, et mille riyals (1000) par mois pour chacun des participants des membres du corps professoral et ceux sous leurs autorité, des doctorants, selon la période et l’essentialité identifié dans le plan de recherche.

B- l'assistant du chercheur, de ceux portant le degré de (Masters) reçoit une récompense de (30) riyals par heure à ne pas dépasser (800) huit cent riyals par mois, et cela dans le délai essentiel prévu dans le plan de la recherche. Le nombre d’assistant ne doit pas dépasser 3.

C – l'assistant du chercheur de ceux portant un diplôme universitaire reçois une prime d'un montant de 25 riyals par heure à ne pas dépasser ( 600) six cent riyals par mois et dans le délai essentiel prévu dans le plan de la recherche.

D – l'assistant du chercheur de ceux étant des étudiant de premier cycle ou artisans ou techniciens reçoit un montant de (20) riyals par heure, ne devant pas dépassé (400) quatre cent riyals par mois et cela dans le délai essentiel prévu dans le plan de la recherche.

E - un conseiller de l'intérieur de la ville une prime de (500) cinq cent riyals pour chaque jour de la consultation, le montant total reçu en un an ne doit pas dépasser (7000) sept mille riyals.

F – le consultant venant de dehors de la ville reçois une prime de (1000) riyals par jour de consultation complète pour l’hébergement et les dépenses quotidiennes à condition que sa rémunération par an ne dépasse pas (14000) quatorze mille riyals. son billet de voyage ( aller- retour ) est aux dépense de la faculté .

G - le consultant venant de dehors de la ville reçois une prime de (2000) riyals par jour de consultation complète pour l’hébergement et les dépenses quotidiennes à condition que sa rémunération par an ne dépasse pas (20000) vingt mille riyals. son billet de voyage (aller- retour ) est aux dépense de la faculté .

H – il n’est pas permis de dépensé les primes cité ci-dessus si le chercheur est entièrement consacré aux recherches scientifique.


Article (13): Directeur de l'université affecte certains membres du corps professoral des Saoudiens à la préparation recherches ou d’études spéciales à des fins privées ne relevant pas du programmes d'édition l'université, à condition que la prime pour une recherche  ne dépasser pas  (10000) dix mille riyals , et doit soumettre un rapport au Président du Conseil de l'Université à la fin de chaque année académique.
 
Article (14): des services peuvent être fournis pour la recherche et les études effectuées par le chercheur de sa propre initiative à des fins de publication ou de promotion  même si elles ne sont pas incluses dans le plan de recherche approuvé.

Article (15): les recherches soutenues financièrement par les institutions publiques ou autres est appliquées en conformité avec les règlements édictés par ces institutions à condition que le Conseil scientifique sur recommandation du département de la recherche scientifique les règles régissant de mise en œuvre.


Article (16): en prenant en compte les dispositions contenues dans les règles régissant les employés saoudiens du corps professoral des universités et leurs équivalents le Conseil de l'Université sur proposition du Conseil scientifique des règles et procédures régissant la recherche menée par un membre du corps professoral au cours de son congé scientifique.

Article (17): des primes d'encouragement peuvent être accordées à la recherche exceptionnelle annuellement, à des chercheurs d’excellence,  le Conseil de l'Université identifie, sur la recommandation du Conseil scientifique du nombre de ces primes, et ces prix et les critères et moyens de leurs sélection.


Article (18): des primes d'encouragement peuvent être accordées à la recherche exceptionnelle annuellement, à des chercheurs d’excellence,  le Conseil de l'Université identifie, sur la recommandation du Conseil scientifique du nombre de ces primes, et ces prix et les critères et moyens de leurs sélection en fonction de ce qui suit:

A -  que la recherche se caractérise par son originalité et son innovation qu’elle a été publiée depuis plus de deux ans.

B - que la recherche a été effectuée à l'université et a subi  son système d'arbitrage en vigueur.

C - ne doit pas avoir obtenu un autre prix.
D - Il ne faut pas que la recherche soit une partie d’une maîtrise ou d’un doctorat.


Article (19): Chaque prix consiste en un certificat de reconnaissance et une récompense maximale de vingt mille riyals déterminés par le Conseil de l'Université, sur la recommandation du Conseil scientifique. Plusieurs chercheurs peuvent participer au prix, et dans ce cas il sera distribué à parts égales entre eux.

Article (20): Le Conseil scientifique établit les règles régissant le mécanisme de candidature et de présentation à  ces prix et bourses offerts par l'université ou celles annoncées par les organismes ou d'autres institutions scientifiques.

Article (21): la publication de la production universitaire comprend les points suivants:

a. Thèses.   

b. la recherche scientifique.    

c. manuels scolaires méthodologiques.

d. les éditions et des références bibliographiques.

e. les traductions des livres de références et les manuels scolaires ou autres.

f. Enquêtes.

encyclopédies et les dictionnaires scientifiques.

g. ce que le Conseil scientifique juge approprié à la publication et est compatible avec les objectifs de l'université.

 
 Article (22): après l'approbation du Conseil scientifique certaines thèses et doctorat peuvent être publiées qui porte un intérêt scientifique général  ou un intérêt scientifique liée à des objectifs de développement dans le Royaume.


Article (23): Si la thèse est rédigée dans une langue étrangère et que le Conseil scientifique juge important la publier en arabe,  Conseil octroi une récompense financière pour sa traduction.


Article (24): Il est permis pour des fins de publication de proposer l’édition de thèses approuvées par d'autres universités à l'intérieur ou à l'extérieur du Royaume, si elles servent les objectifs de l'université.


Article (25): Une récompense de (8000) huit mille riyals est donnée pour la publication d’une thèse de magistère, et une récompense de$ (15.000) quinze mille riyals pour la publication d’une thèse de doctorat.


Article (26): Conseil scientifique  examine ce qui lui est présenté de  production pour la publication  au nom de l’université tels qu’une recherche, livre, traduction ou d'une enquête, à condition être cohérent avec les objectifs de l'université et caractérisé par son authenticité.

Article (27): Le Conseil scientifique établit des règles et des contrôles détaillés pour tout composant de la production scientifique contenue dans l'article (21) de ce règlement.

Article (28): la production est soumise pour publication à l'arbitrage d'au moins deux spécialistes, le Conseil Scientifique édicte les règles et procédures détaillées pour le système d'arbitrage et d'examen et de révision.

Article (29): une récompense est donnée aux auteurs, chercheurs et traducteurs évalué par Conseil scientifique sur la base des rapports des arbitres selon le thème du livre, sa valeur scientifique et les efforts fournis à condition de ne pas dépasser le montant de (50.000) cinquante mille riyals par livre.

 Article (30): les primes de rédaction et de traduction des encyclopédies et des livres encyclopédiques sont déterminées conformément au plan et aux procédures approuvées par le Conseil scientifique, à condition de ne pas dépasser  (50.000) cinquante mille riyals pour chaque livre.

 
Article (31): une récompense ne dépassant pas  (2000) deux mille riyals est octroyée à celui qui examine les livres écrits, traduits ou révisés ou les arbitre, que ce soit de l'intérieur ou de l'extérieur de l'université pour chaque livre.

Article (32): une récompense ne dépassant pas  (2000) deux mille riyals par livre est octroyée aux correcteurs linguistiques pour les livres publiés par l’université. 

Article (33): une prime ne dépassant pas (500) cinq cent riyals est octroyé à ceux qui participent à la procédure d'arbitrage et de contrôle de la production prévue pour la promotion d’un niveau scientifique pour chaque recherche et pas plus (3000) trois mille riyals pour la production scientifique complète.

Article (34): le propriétaire de la production scientifique présentée à la publication doit corriger les essais d’imprimerie et préparer les indexes complets, et doit donner 100 copie de ce que l’université lui publie.
 
Article (35): Dans le cas de la production traduite les conditions suivantes doivent être remplies:
A –  que le travail traduit soit de qualité scientifique ou pratique avéré


B - que le travail traduit soit soumis à l’arbitrage par un réviseur ou plus
C – que le traducteur et le réviseur possèdent une maitrise complète de la langue source et de la langue cible


D – que le traducteur s’engage à respecter les observations du réviseur et ce que ce dernier propose comme rectifications

E - obtenir le droit de traduction et d’'édition des parties concernées  avant le début de la publication.

Article (36): la renonciation au droit de publication de l’auteur de son droit de publié le livre qu’il a écrit, révisé ou traduit pendant 05 ans à partir de la date de l’approbation d’édition par le conseil scientifique.


Article (37): Pour réimprimer des ouvrages publiés par l'université leurs propriétaires sont traités conformément aux dispositions suivantes:
A –  si les ouvrages ont été inclus dans les projets scientifiques financés par l’université ou qu’elle est achevé les droits de publication de façon finale ou qu’ils aient été réalisés par des professeurs qui ont pris une année sabbatique de l’université pour les réalisés, alors les propriétaires n’ont pas de nouveaux droits financiers lors de la réédition.


B – les ouvrages préparés par leurs propriétaires et dont l’université leurs a acheté les droits de publication, ils reçoivent lors de la réédition une récompense qui ne dépasse pas ce qu’ils ont eu la première fois.  

Article (38): Université se réserve le droit de republier des publications pour une période de cinq ans, et si le propriétaire ajoute quelque chose d'important à la production et que le Conseil scientifique évalue une récompense spéciale sur ce qu’il a ajouté après autorisation par l’arbitre (examinateur).

Article (39): Cinq ans après l'approbation du Conseil scientifique sur l’impression de la production le droit de le republier est transféré au propriétaire ou à ses héritiers, et la republication  se fait après un accord spécial avec l'Université.

Article (40): le Conseil scientifique peut revoir la republication d’une production  qui n’a pas été publié par l'Université avant ou s'est épuisé, si il est d’une valeur scientifique particulière,  le Conseil scientifique évalue la récompensé pour cela.

Article (41): les revues scientifiques de l’université sont émises par décision du Conseil de l'Université sur la recommandation du Conseil scientifique.

Article (42): le conseil de l’université désigne le comité de rédaction selon la proposition du conseil scientifique, la durée de la désignation est de deux années renouvelables, à condition que le degré scientifique de son président et de ses membres ne soit pas moins que professeur agrégé.

Article (43): le comité de rédaction a une responsabilité littéraire sur le contenu de la revue. Le comité supervise l’édition de la revue et le choix du nombre d’exemplaire imprimé.

Article (44): les recherches et les articles ne sont publié sur les revues universitaire qu’après que deux arbitres ; dont l’un au minimum doit être extérieure à l’université, donnent leurs avis favorable de publication.

 Article (45): le conseil scientifique octroi une annuelle de reconnaissance pour le comité de rédaction de chaque revue d’un montant de (5000) cinq mille riyals pour le président du comité de rédaction, et de(3000) trois mille riyals pour chaque membre du comité de rédaction.

Article (46): il est permis d’octroitre une prime de (1000) mille riyals pour ceux publié par les revues universitaire, en échange de la publication du de la recherche scientifique désigné.

Article (47): une prime ne dépassant pas (500) cinq cent riyals est donnée pour l’examen de la recherche soumise à publication dans les revues universitaires désignées, ou dans les centres de recherche ou dans les conférences et rencontres scientifique que l’université organise. Ainsi que pour l’examen des suggestions de projet de recherche proposé au financement par l’université.

Article (48): le comité de rédaction présente annuellement au conseil scientifique un rapport détaillé sur ses activités.

 Dispositions générales


Article (49): le conseil scientifique met en œuvre ; en se basant sur la suggestion de la doyenneté de recherche scientifique, les listes détaillées et les règlements intérieurs régissant la réalisation des recherches et leurs publication et leurs primes, au niveau de l’université ou des facultés ou de l’institut ou des centres de recherches.

Article (50): Ce règlement doit commencer de la date de l'approbation du Conseil supérieur de l'éducation, et remplacent tout ce qui est incompatible avec les règlements précédents.

Article(51): le  Conseil d'enseignement supérieur a le droit d'interpréter cet liste

 

 

 

 
 
Les ressources financières dans l’université de Umm-Al Qura
 
Les ressources financières hors de l’université d’Umm Al Qura
 Pour télécharger la conférence « les ressources de finance externe pour soutenir les recherches scientifiques et le mécanisme de les avoir » du directeur de l’unité des sciences et de la technicité le docteur /faycel ALALLAF    
 
Pour télécharger la conférence de « comment écrire une bourse de recherche efficace du programme des techniques stratégiques » du directeur de l’unité des sciences et de la technicité le docteur /faysal ALALLAF
 
 
  • Beyari MM. l’effet de deux protocoles d’hygiène buccale diffèrent sur la santé gingivale des abutements de sur-dentition. Journal dentaire égyptien. 2010;56:819-824.
  •  Beyari MM. Effet de polir la surface convenable du dentier complet sur le mucosa oral. Journal dentaire du Caire. 2010 ; 26 : 553-558
  • Beyari MM. État muqueux sous les bases partielles de dentier d'extension distal faites de deux matériaux différents. Admis au journal de forum de recherches d'Oxford. 2010.·       
  • EL-Fasakhany FM, MonaMM, Hussain JE, Beyari MM, Abou-Elnoeman SA. Paraoxonase 1 (PON1) activité de Paraoxonase de polymorphisme et de sérum de gène de Glu 192 Arg dans le rhumatisme articulaire parmi les Egyptiens. Journal des sciences médicales de Tanta. 2010 ; 5 : 103-111
  • SR de Lamfon H, d'Al-Karaawi Z, de McCullough M, Pratten J.la composition des biofilmes de plaque dentaire in vitro.Lett miocrobiologique FEMS. 15 janvier 2005 ; 242 (2) : 345-51
  • Alfaleh K, Bajammal S. augmentation de la recherche biomédicale en Arabie Saoudite. Med J. de Saoudien 2005 mai ; 26 (5) : 897 ; réponse 897-8 d'auteur
  • Beyari MM, Hodgson TA, Kondowe W, fin de support de Molyneux, Scully cm, SR porter, Teo CG. Profil génotype du herpesvirus humain 8 (le virus de l’herpes sarcome-associé de Kaposi) en urine. Microbiologie de J Clin. 2004 juillet ; 42 (7) : 3313-6
  • Uchimura K, Kadomatsu K, EL-Fasakhany FM, Singer MS, Izawa M, Kannagi R, Takeda N, écart-type de Rosen, Muramatsu T.N-acetylglucosamine 6-O-sulfotransferase-1 règle l'expression de l'autoguidage de ligands et de lymphocyte de L-selectin. Biol chim. de J le 13 août 2004 ; 279 (33) : 35001-8. Epub le 2 juin 2004
  • SR de Lamfon H, Porter, McCullough M, Pratten J. des biofilms d'albicans de candidats développés dans un fermenteur constant de film de profondeur au chlorhexidine, fluconazole et miconazole : une étude longitudinale. J Antimicrob Chemother. 2004 fév. ; 53 (2) : 383-5. Epub le 16 janvier 2004
  • Lamfon H, SR Porter, McCullough M, Pratten J. des biofilms d'albicans de candida sur les surfaces orales de non-rejet. EUR J Sci oral. 2003 décembre ; 111 (6) : 465-71
  • Beyari MM, Hodgson TA, Cook RD, Kondowe W, fin de support de Molyneux, Scully cm, Teo CG., SR Porter. Infection multiple de l'humain herpesvirus-8. J infectent le DIS. 1er septembre 2003 ; 188 (5) : 678-89. Epub le 22 août 2003
  •   Abd'EL Sattar E. evaluation d'Alendronate sur l'os guérissant autour de l'implant de Tatanium : une étude radiographique automatisée, histopathologique et numérique. Journal d'Al-Azhar de la Science dentaire 2003 ; 6 : 119-128
  •   EL-Fasakhany FM, Ichihara-Tanaka K, Uchimura K, Muramatsu T.N-acetylglucosamine-6-O-sulfotransferase-1 : production dans le système de baculovirus et ses applications à la synthèse d'un oligosaccharide sulfaté et à la modification des oligosaccharides en fibrinogène. Biochimie de J. 2003 mars ; 133 (3) : 287-93
  • Serag S, Abd d'EL Sattar E. effets de modulation de drogue de centre serveur (Periostat) en tant que thérapie adjunctive dans la gestion des patients diabétiques avec le periodontitis chronique. Journal d'Al-Azhar de la Science dentaire 2003 ; 6 : 103-117
  • EL Gammal L, EL Sattar E. d'Abd. Les changements structurels de la surface impliquée de racine de Periodntally dans les patients avec Mellitus de diabète : Microscope à balayage électronique et analyse de sonde électronique. Journal dentaire égyptien 2003 ; 49 : 659-667
  • Abd d'EL Sattar E. Comparaison d'un dérivé de matrice d'émail seul utilisé ou en combination avec l'allograft lyophilisé déminéralisé d'os pour les défauts osseux périodontiques de traitement chez l'homme : une analyse radiographique clinique et digitalisée. Journal dentaire égyptien 2002 ; 48 : 1935-1944
  •   Uchimura K, d'EL-Fasakhany FM, de Hori M, de Hemmerich S, de clignotement, Kansas GS, Kanamori A, Kumamoto K, Kannagi R, Muramatsu T. de N-acetylglucosamine-6-O-spécificité dd sulfotransferases par rapport à la synthèse de ligand de L-selection et expression tumeur-associée d'enzymes. Biol chi
  •   m. de J le 8 février 2002 ; 277 (6) : 3979-84. Epub le 28 novembre 2001
  • Uchimura K, de Kadomatsu K, de Nishimura H, Muramatsu H, de Nakamura E, Kurosawa N, de Habuchi O, d'EL-Fasakhany FM, Yoshikai Y, de Muramatsu T. Analyse fonctionnelle du gène de sulfotransferase de la chondroïtine 6 par rapport aux sous-populations de lymphocyte, développement du cerveau, et sulfates oversulfated de chondroïtine. Biol chim. de J le 11 janvier 2002 ; 277 (2) : 1443-50. Epub le 5 novembre 2001
  • EL-Fasakhany FM, Uchimura K, Kannagi R, Muramatsu T. Un humain original Gal-3-O-sulfotransferase : clonage moléculaire, caractérisation, et ses implications dans la biosynthèse (AINSI (4) - 3) de Galbeta1-4 (Fucalpha1-3) GlcNAc. Biol chim. de J le 20 juillet 2001 ; 276 (29) : 26988-94. Epub le 16 mai 2001
  • abd EL Sattar E, d'EL Zefzaf E. Sérum et niveaux du fluide crevicular gingivaux de TNF-a dans la maladie périodontique associée de tabagisme avec l'effet du traitement périodontique conventionnel. Journal dentaire égyptien 2001 ; 47 : 1773-1784
  • Uchimura K, Fasakhany F, Kadomatsu K, Matsukawa T, Yamakawa T, Kurosawa N, Muramatsu T. de N- diversité de acetylglucosamine-6-O-sulfotransferases : clonage moléculaire d'une enzyme originale avec différentes distribution et spécificités.
  •  Recherche Commun de biochimie Biophys. 2000 2 août ; 274 (2) : 291
 
 
 
Intérêts des recherches du corps d'enseignants
Cette liste comporte les membres de l’organisation de l’enseignement de la faculté de la médecine buccodentaire et ses domaines d’intérêt dans la recherche pour encourager le mouvement de la recherche médicales dans la faculté, et la collaboration avec les membres de l’organisation d’enseignement d’autre facultés scientifique dans l’université de Umm-Al Qura et les université national et international, veillez appuyer sur le nom du membre pour arriver à la page personnel. 
 
Membre   de l’organisation de l’enseignement

Le domaine d’intérêt de la recherche

Imene Abd-Essattar Abdelmadjid Tela

  • Prédominance et distribution des maladies gingivales et périodontiques chez les enfants et la population adulte dans la région de Makkah de l'Arabie Saoudite.
  • Amélioration de l'os guérissant (par exemple PRP, facteurs de croissance, protéine morophogentic d'os de graft& d'os) : Autour de l'implant dentaire immédiat.
  • Modalités récentes de traitement de Periodontitis chronique et agressif. 
  • Régénération guidée de tissu et d'os pour le traitement de la participation gingivale de récession et de furcation.
  • Utilisations d'agent chimiothérapeutique local différent comme adjonctive à la thérapie périodontique.
Raid abderahmene nori hastaniya

  • L’enseignement medicale  
  • (specifiquement l’enseignement autonome permanant et l’utilisation des méthodes basé sur les programmes d’apprentissage et la progression)
Salwa abdelmadjid ishak dahalwi

  • Cellule aux interactions extracellulaires de matrice dans la guérison de blessure.
  • Pathogénie de la maladie périodontique.
  • Développement d'emplacement avant la thérapie d'implant.
  • Sinus greffant la recherche clinique.
Sohil salem abdelkader ya jamal

  • Épreuves commandées randomisées chirurgicales de revues systématiques.
  • Éducation chirurgicale.
  • Éducation chirurgicale universitaire supérieure.
  • Simulation chirurgicale.
  • Guérison de rupture.
Fathi Mouhammed Mouhammed alfaskhani

 

Faysal ahmed Khalil allaf

  • la thérapie génique et la construction vecteurviral thérapeutique et non viraux
  • Les cellules souches et leurs applications thérapeutiques
Mouhamed khaled ahmed Mahmoud alochari

  • Utilisations avancées de CBCT dans : diagnostic à trois dimensions d'acurate des lésions osseuses dans la région maxillofacial, l'évaluation d'emplacement d'implant, la localisation du canal dentaire inférieur, les images 3D multiplanes de TMJ, l'état du complexe maxillofacial, et la taille réelle précise OPG.
  • Sûreté et protection contre les techniques radiographiques développées récemment.
  • Mise à jour du cours radiographique selon des exigences de garantie de qualité.
 

Mouhamed mostafa Mohamed

  • Implantology dentaire, et en particulier biomécanique d'implant, et interactions de base d'implant/centre serveur.
  • Microscopie électronique de balayage quantitatif et modélisation d'ordinateur des propriétés des matériaux d'impression.
  • Infection de virus et leur manifestation dans la cavité buccale.
  •  Étude de l'infection multiple des virus d'herpès et de leur effet en humain.
Mahmoud assaid Mohamed khlifa

 

Maha Mohamed Mahmoud ali hasen

  • Mises à jour dans le diagnostic et la gestion de: lésions orales négociées immunisées et lésions orales précancéreuses
  • L'utilisation de l'extrait normal d'usine dans le traitement des lésions orales.
  • Application de nanotechnologie dans la médecine orale.
Hoda abdelwahab sameh fensa

  • Régénération des tissus dentaires et paradentales.
  • Guérison de blessure.
Hanadi ahmed fath allah lamfoune

  • Prothèse démontable (complet ou partiel).
  • La recherche commune avec n'importe quelle autre branche dentaire aiment la médecine orale (stomatite associée de dentier comme biofilm), periodontology (l'effet des agrafes de RPD, ou santé gingivale et RPD, ou implantent l'inflammation associée dans les biofilms).
Rénovateurs +rénovatrices

Le domaine de l’intérêt de la recherche

Afnane anas Mohamed said nassar

  •  Épidémiologie de la maladie orale dans la communauté saoudienne particulièrement dans Makkah.
  • L'effet de la thérapie d'oxygène Baric hyper et de son utilisation pour la guérison des tissus oraux.
  • Sources et utilisations des cellules de tige pour le remplacement du tissu oral endommagé.
 

Alaa walid abd-essalam el_kotb-

  • Biologie orale par rapport à Implantology.
  • Cabinets de consultation oraux.
  • Implants dentaires.
Ihab talel hasen isb

  • Facteurs de risque des maladies périodontiques.
  •  Association entre les maladies périodontiques et les maladies systémiques.
  • Préparation périodontique de tissu pour l'implantlogy.
  • Laser et therpy périodontique.
  • Cabinets de consultation périodontiques en plastique.
Khaled talel abd-elwaheb abou_chamet

  • Éducation médicale.
  • Innovation médicale.
  •  Civilisation médicale islamique.
Rihem issa Ramadan aljartani

  • Psychologie d'enfant et gestion de comportement.
  • Carrière et développement de professionnel de l'équipe dentaire.
  • Nouvelles technologies dans l'étude et l'enseignement en art dentaire.
  • L'évaluation de services de santé oraux et autres dentaires.
  • Recherche muqueuse de vaccins.
Sara wajdi hasan taher

  • Image de formation Craniofacial
  •  Lèvre et palais de fissure
  • Prognathisme mandibulaire.
  • Biologie orale.
  • Éducation dentaire
Shahinaz nabil mohemed simbawa

 

Abderahmene mohyi –edine azzou el_houw

 

Abde-llah abderahmene amine marghalani

  • Application de l'épidémiologie et de la biostatistique pour favoriser la santé et pour empêcher les maladies
Abdellah abderahim abdelkhalik joldar

 

Alaa zohir abdellah elmaki

 

a’mir Mohamed amine momarzi rahmet-boukhari

 

Maysaa zakariya yahya khoja
  • Traitement orthodontique du besoin spécial et des patients développemental handicapés.
  • Orthodonties et issues à caractère communautaire (par exemple qualité des services orthodontiques de soin dans notre communauté, des causes déterminantes socio-économiques et psychologiques d'état de santé oral et de coût de soin).
  • Problèmes de voie aérienne chez les enfants et sa relation à la malocclusion.
  • Esthétique dans les orthodonties.
Hotaf Samir abdelhay radhwane

  • Matériel dentaire esthétique dentaire de matière biologique particulièrement.
  • Application de nanotechnologie en matériel dentaire esthétique.
  • Matériaux fortifiants composés dentaires de Nanostructured.
Wail isam Mohamed yaghmour

  • Techniques dans Implantology dentaire et procédures chirurgicales connexes.
  • Régénération périodontique de tissu.
  • Utilisations des cellules de tige en art dentaire.
  • Rapport entre les maladies périodontiques et systémiques.
  • Éducation médicale.
Waad fahmi asad khayat

  • Cariology et empêchement de carie.
  •  Propriétés des matériaux fortifiants esthétiques (matériaux de résine de porcelaine composée de nanocomposite- et d’agents de liaison fortifiants collés).
Modèles pour la recherche scientifique